ECLATS, chœur d'enfants et de jeunes Chœur d'enfants et de jeunes

Les ECLATS chantent La fabrique de notes au Dôme de Gascogne à Auch le samedi 2 juin 2018 !

11 mai 2018

Spectacle organisé par l’ADDA 32 dans le cadre du Printemps de la Voix 2018.

La fabrique de notes : textes et musique de Jean-Michel MAURY

Un petit paradis d'ouvriers musiciens, d'artisans passionnés qui offrent la musique au monde… Etrange et pourtant… on y vient de partout pour chercher des sons et des chansons pour n'importe quelle raison, pour n'importe quelle situation.

Une chanson pour faire tomber la pluie ? Pas de soucis, nous avons tout ce qu'il faut  Pour l'automne ? les devoirs qui ne sont pas faits ? pour voyager ? (…) : vous êtes au bon endroit !

Tout va pour le mieux dans la Fabrique de notes… et pourtant, un jour, un jour gris nous raconte l'histoire… une étrange visite va ébranler tout ce petit monde… Suspens !

 

Actualités du choeur

Les ECLATS partent en tournage dans le Tarn !

François TERRIEUX |  19 mai 2021

Vertlutionnaires propose l'intervention d'un choeur d'enfants. Sera opposée à l'atmosphère pour le moins sombre, fantasque et inquiétante du récit, la clarté des voix des enfants, leur jeunesse, qui fera poindre une touche d'espoir et de renouveau dans le paysage. "Mes amis, retenez ceci : il n'y a ni mauvaises herbes, ni mauvais hommes. Il n'y a que de mauvais cultivateurs". Victor Hugo    


Enregistrement pour un court-métrage « Vertlutionnaires »

François TERRIEUX |  5 mars 2021

Les aventures de nos partenaires sont autogérées et le premier espoir qu'elles portent, est que leurs films puissent concourir dans les festivals pour courts-métrages. Vertlutionnaires propose l'intervention d'un choeur d'enfants. Sera opposée à l'atmosphère pour le moins sombre, fantasque et inquiétante du récit, la clarté des voix des enfants, leur jeunesse, qui fera poindre une touche d'espoir et de renouveau dans le paysage. "Mes amis, retenez ceci : il n'y a ni mauvaises herbes, ni mauvais hommes. Il n'y a que de mauvais cultivateurs". Victor Hugo    

Voir tout