ECLATS, chœur d'enfants et de jeunes Chœur d'enfants et de jeunes

Julien JOUBERT / compositeur

Julien Joubert a écrit une œuvre musicale à la demande de François Terrieux : « La fenêtre à l’envers » (2010) ; cette pièce a été créée à la Halle aux Grains puis diffusée à Odyssud et Cap découverte (81). François Terrieux a aussi enregistré une de ses œuvres : « Noëls pour Toni », en collaboration avec le Chœur de jeunes du Tarn.

La production musicale de Julien Joubert comprend musique instrumentale et vocale, comédies musicales (écrites avec Gaël Lépingle), musique symphonique et une soixantaine d'opéras pour enfants, dont plusieurs créés et enregistrés par la Maîtrise de Radio France.

Après des études instrumentales (violoncelle et piano), c'est essentiellement avec le piano et le chant que Julien Joubert exerce aujourd'hui son activité d'interprète.

Titulaire du Certificat d'Aptitudes aux fonctions de professeur de Formation Musicale, il s'est spécialisé dans la coordination de spectacles musicaux. Il est professeur au conservatoire d’Orléans.

Passionné par toutes les musiques (classique, film ou musique légère), il lie dans chacune de ses activités musicales (composition, enseignement, chant…) modernité et émotion dans un constant souci d’accessibilité.

Actualités du choeur

Les ECLATS enregistrent le conte musical Philémon et le petit martien !

François TERRIEUX |  7 juillet 2021

Enregistrement de Philémon et le petit martien / Nicole BERNE Philémon est réveillé en pleine nuit par un bruit insolite. Intrigué, il décide d’aller voir ce qui se passe, et découvre un petit extra-terrestre. Ce dernier s’est perdu et voudrait regagner sa planète. Avec l’aide de la poupée et de l’ours en peluche, Philémon va construire une fusée pour le petit Martien qui pourra repartir chez lui.  


Les ECLATS partent en tournage dans le Tarn !

François TERRIEUX |  19 mai 2021

Vertlutionnaires propose l'intervention d'un choeur d'enfants. Sera opposée à l'atmosphère pour le moins sombre, fantasque et inquiétante du récit, la clarté des voix des enfants, leur jeunesse, qui fera poindre une touche d'espoir et de renouveau dans le paysage. "Mes amis, retenez ceci : il n'y a ni mauvaises herbes, ni mauvais hommes. Il n'y a que de mauvais cultivateurs". Victor Hugo    

Voir tout